Logo
festivités, animations, vie associative, culture
Recommander Imprimer

Chenille processionnaire du pin dans les massifs de l’agglomération TPM

Var - Société lundi 29 février 2016

La communauté d'agglomération Toulon Provence Méditerranée DSCN1539fait un état des lieux autour de la chenille processionnaire, en dispensant des conseils aux usagers de la forêts et riverains.

Communiqué: Chenille processionnaire du pin dans les massifs de l’agglomération TPM:  Etat des lieux et conseils aux usagers et aux riverains.

Depuis cet automne, les massifs forestiers de Cap Sicié (Six-Fours-les-Plages et La Seyne sur-Mer), du Faron (Toulon) et de la Colle Noire (Le Pradet et Carqueiranne) font face à une attaque d’envergure de la part de la chenille processionnaire du Pin (Thaumetopoea
pityocampa). De nombreuses propriétés privées urbaines et péri-urbaines sont également touchées par ce phénomène.
Le cycle de développement de la chenille processionnaire pourtant bien connu semble être déréglé notamment en raison du changement climatique. Les pontes et éclosions des oeufs ont été étalées dans le temps ce qui entraîne des processions précoces en raison du
climat doux cet hiver mais également des processions plus tardives. L’ampleur du phénomène est donc exceptionnelle non pas par son intensité mais par sa durée dans le temps.
La communauté d’agglomération Toulon Provence Méditerranée, gestionnaire des massifs forestiers de Sicié, Faron et de la Colle Noire a entrepris depuis plusieurs années de lutter contre la chenille processionnaire du pin en régulant sa population notamment par des épandages aériens de produits biologiques à base de Bacillus thuringiensis (à l’exception du Massif de la Colle Noire). Ces traitements biologiques réalisés à l’automne ont permis de maintenir les populations de chenilles sous un seuil acceptable.
Depuis environ 2 ans l’ensemble des traitements aériens est interdit. La communauté d’agglomération avait anticipé cette évolution de la réglementation et s’était ainsi inscrite dans une démarche de lutte biologique en utilisant des pièges à phéromones pourcapturer les papillons mâles avant la reproduction et ainsi limiter la prolifération des chenilles processionnaires. Ce dispositif a ainsi été mis en place avec succès sur les massifs forestiers gérés par la communauté d’agglomération depuis 2010. Afin d’optimiser la démarche, les agents chargés de l’entretien et de la surveillance desmassifs effectuent également des opérations d’échenillage manuel en coupant et brûlant
les branches infestées situées en bordure des sentiers, pistes et autres voies d’accès.
Cette année, comme l’année dernière, Toulon Provence Méditerranée a également procédé à un épandage manuel sur les bords de sentier du massif de la Colle Noire, site où l’infestation a été la plus spectaculaire en raison de l’orientation du versant concerné, des
conditions climatiques favorables (fort ensoleillement et peu de froid hivernal) et de la jeunesse des sujets arborés (à peine 10 ans post-incendie). Toutefois, une telle opération ne peut être généralisée sur les massifs du Faron et de Sicié car à cette période le risque d’atteinte sur la biodiversité (notamment les autres lépidoptères) est élevé et ne présente aucune garantie d’efficacité.

La chenille processionnaire représente un risque sanitaire pour la forêt mais également pour l’homme (et les animaux de compagnie). En effet, en sortie du nid, la chenille va consommer les aiguilles de pin situées à proximité de ce dernier, pouvant aller jusqu’à la quasi-totalité des aiguilles de l’arbre. Enfin, lors de son cycle de développement, la chenille va se doter de poils urticants qui peuvent provoquer des réactions allergiques de type démangeaisons, troubles respiratoires et oculaires. Les animaux de compagnie tels que chiens et chats ne doivent sous aucun prétexte entrer en contact ou ingérer les chenilles.
Il convient donc aux usagers de la forêt de respecter certaines consignes de sécurité :
- Ne pas circuler sur les pistes et sentiers interdits à la circulation piétonnes en
raison de la prolifération des chenilles (Massif de la Colle Noire),
- Ne pas sortir des cheminements balisés,
- Ne pas s’approcher des branches infestées par la chenille ou sur lesquelles se trouvent des nids,
- Ne pas toucher, ne pas écraser les chenilles,
- Tenir les enfants à l’écart des processions et des nids,
- Tenir les chiens en laisse.
Concernant les propriétaires privés également touchés par ce phénomène, il leur est recommandé de s’équiper des moyens de lutte adaptés (bandes autocollantes, pièges à réservoir) et de procéder ou de faire procéder à la coupe des branches infestées par un
professionnel.
Si vous deviez être amenés à couper par vous-même des branches infestées, il est impératif de s’équiper d’une combinaison intégrale, de gants, d’une protection oculaire (lunettes, masque) et d’une protection des voies respiratoires (masque à cartouche par exemple). Les branches devront être brûlées dans un lieu sécurisé pour éviter la propagation du feu.

Tous les articles - Sanary

Travel Turne Tranzito